Général

Travailler comme un chien

Travailler comme un chien

Travailler comme un chien...

C'est donc quelque chose qui m'est arrivé ce week-end. Je retourne au collège. Je vis dans un appartement d'une chambre merdique en ville (oui, je sais, mais c'est ce que je peux me permettre, et j'aime la ville). Maintenant, pour tous ceux d'entre vous qui connaissent mon blog, j'habitais dans la même ville que mon école. Ainsi, lorsque je suis retourné à l'université, j'ai pu retrouver mon ancienne rue et mon ancien appartement sans trop de problèmes. Mais l'appartement dans lequel je suis maintenant est loin de l'endroit où je vivais quand j'étais à l'université. J'habite à environ 10 minutes du campus, mais je ne peux pas me rendre sur le campus en voiture car il n'y a que des collines et je ne voulais pas avoir de ticket de parking. Donc mon premier cours est dans un immeuble de l'autre côté de la rue, puis mes prochains cours sont plus loin. Et après deux cours, je retourne à l'appartement pour me reposer et faire une sieste avant mes deux derniers cours. Eh bien, l'un des deux est dans un vrai immeuble de bureaux, alors je monte toutes ces rues, et j'ai mal aux bras à force de porter le sac de livres, mon ordinateur portable et mes conneries. Alors après les cours, je me dis "tu sais quoi ? J'ai besoin d'une sieste. Je n'ai même pas mangé." Alors je vais dans mon bureau pour poser mes affaires, et je commence à enlever mes chaussures et à les ranger dans le placard. Je fais la première partie, puis je remets mes livres dans le sac. Et cette fois, je prends un de mes livres. Je prends le premier tome de la série, un livre que je n'ai jamais fini. Alors je l'ai remis dans le sac, et je me suis dit "Je dois mettre mon premier livre, mais je ne veux pas simplement mettre un tas de livres dans un sac sans même l'ouvrir et le lire. Mais si je l'ouvre et que j'essaie de l'enfoncer, je vais probablement le déchirer ou quelque chose du genre. Alors à la place, je vais l'ouvrir et essayer de le mettre au fond du sac. Je le prends. et je commence à le lire, mais j'arrive à la moitié, et je me dis "une minute, je n'ai pas lu ce livre." Alors je le retourne. Et il a un dos blanc. Donc j'ai aucune idée de quoi parle l'histoire. Je me dis "Je ne peux pas mettre les livres dans le sac comme ça." Alors je m'assieds sur le canapé et je commence à feuilleter les livres. L'un d'eux s'appelle un livre sur un garçon et une fille qui se rencontrent dans un café et tombent amoureux, puis ils ont une aventure. Alors je m'assois là et je feuillette les livres jusqu'à ce que j'en trouve un qui me soit familier. Et je me dis "oh c'est comme Alice au pays des merveilles. Ce doit être la même personne." Et puis je le retourne et je commence à le lire. Et je me dis "c'est vraiment bien. Je lis ce livre pour la première fois." Alors j'ai commencé à le lire, et pendant que je le lis, je feuillette les pages de cet autre livre et je vais vers mon lit et je prends le deuxième livre, et c'est le même livre. Alors je regarde juste les couvertures et je me disais "c'est le même livre", et donc je le lis et je commence à feuilleter les autres livres et je retourne à Alice au pays des merveilles. Je vais à la fin d'Alice au pays des merveilles et ça se termine par leur rencontre avec la reine de cœur, puis je le retourne et c'est l'autre. Et je me dis "qu'est-ce que c'est, comme, le livre est composé les couvertures?" Cela semblait vraiment étrange. Et j'ai essayé de le lire et c'était tout simplement trop bizarre et je me suis dit "Je ne devrais vraiment pas lire ça." Alors je l'ai donné à ma mère. Donc c'était un peu bizarre. Je veux dire, je vais lui lire un livre, mais je ne le lis pas souvent. Je ne l'ai lu qu'une fois. Mais ma mère l'a dans sa chambre, elle voulait le donner à un de ses amis, et je vient de le lui donner.

L'autre fois, c'était juste, un de mes amis rentrait de l'université pour Noël. Je lisais un livre qui m'intéressait et mon amie parlait du livre qu'elle lisait. Alors nous parlions de livres et elle était en train de lire et je le lisais aussi. Et j'étais comme "Oh, je lis ce livre aussi." Et je lisais Alice au pays des merveilles, et elle lisait l'autre, puis elle a pris mon livre et elle l'a lu aussi. Et elle m'a regardé et elle m'a dit "Tu sais quoi ? C'est comme une anthologie. C'est un livre qui est comme fait de parties, comme celui-ci est composé du premier chapitre, celui-ci est composé du deuxième chapitre . Celui-ci est composé du troisième chapitre et c'est genre, c'est bizarre." Et j'étais comme "Oh, c'est une anthologie." Et nous avons juste parlé un peu de livres et de trucs.

Et puis, ma mère descend et c'est l'heure du dîner et j'ai cette envie très forte de lire Alice au pays des merveilles. Je me dis "Je veux vraiment lire Alice au pays des merveilles en ce moment." Mais je ne peux pas. Alors je monte et je vais dans la chambre de ma mère et je sors la copie de ma mère et je me dis "je vais lire Alice au pays des merveilles". Et j'ai lu le premier chapitre d'Alice au pays des merveilles. Mais je l'ai lu ainsi que le deuxième chapitre. Et je l'ai lu agn. Et c'est juste, je ne peux pas m'arrêter, je ne peux pas juste m'arrêter. Et je lis et je lis et je lis. J'ai lu tout le livre et j'ai lu le deuxième chapitre. Et puis ma mère descend, elle va regarder dans la cuisine, et je me dis "Wt une minute. J'ai un livre." J'ouvre le livre et il me reste cinq pages à parcourir. Elle se remet à regarder la cuisine.

Il me reste donc cinq pages d'Alice au pays des merveilles, et je pose le livre. Je vais dans ma chambre et j'essaye de le lire agn. Mais je ne peux pas. C'est comme, je sais que je devrais le lire. C'est vraiment important. Mais je ne peux pas le lire. Et c'est là que j'étais. C'était comme une lutte totale. Je ne pouvais tout simplement pas le lire, parce que je savais que je devais le lire. Je ne pouvais tout simplement pas.

Alors je l'ai lu et je vais me coucher. Et j'ai essayé de le lire, mais je n'y arrive pas.

[Rire]

Alors, quand je suis arrivé à l'école, j'en ai parlé à tous mes amis. Je sd "Je lis Alice au pays des merveilles, je le lis deux fois." Et mon ami sd, "Non, vous ne l'êtes pas. La première fois est la seule fois où vous êtes autorisé à le lire. C'est tout. Une fois que vous l'avez lu, vous ne pouvez plus le lire."

Donc, vous savez, je veux dire que tout cela est vraiment vrai. Mais ce n'est pas comme si je ne pouvais pas. Comme je veux dire, je sais que je devrais le lire, mais je ne peux pas. Je ne peux pas. C'est comme, pour le dire comme -- j'ai vraiment du mal avec la volonté. Et je dois avoir beaucoup de volonté. Je dois vraiment avoir beaucoup de volonté. Je dois, vous savez, je dois résister et je dois -- je dois vraiment essayer de faire des choses. Je veux dire, je suis juste faible. Je suis faible, juste -- ce n'est pas comme si j'avais un problème de volonté.