S'occuper d'un animal

Histoire de l'exposition canine de Westminster

Histoire de l'exposition canine de Westminster

À côté du Kentucky Derby, le Westminster Dog Show est le plus ancien événement sportif continu aux États-Unis. Cette année marque la 133e fois que les chiens s'affrontent dans ce qu'on appelle le "Super Bowl of dog shows".

Le spectacle a ses origines dans un bar situé à l'hôtel Westminster, un hôtel qui existait autrefois à New York. Les membres originaux étaient des sportifs qui possédaient des chiens de chasse. Ils voulaient promouvoir les races de pointeurs et de setter, et ils ont créé le Westminster Kennel Club, du nom de l'hôtel, pour ce faire.

Le logo choisi par les fondateurs est celui de Sensation, un pointeur appartenant à l'un des membres et un chien d'une étrangeté réputée. Témoin de la popularité des spectacles en Grande-Bretagne et à Philadelphie, ils ont décidé de lancer un spectacle à New York. En 1877, le club a tenu sa première exposition canine, appelée la "première exposition annuelle de chiens du New York Bench".

Tenu dans les jardins de Gilmore sur Madison Avenue, le spectacle était à l'origine un événement de quatre jours qui comprenait 1 201 chiens. En 1880, le spectacle a eu lieu au Madison Square Garden. Les deux années suivantes, il a eu lieu à l'American Institute Fair Building, mais en 1883, il est retourné au jardin, où il se tient depuis.

"Best in show" n'a pas été choisi avant 1907, quand un fox terrier lisse nommé Warren Remedy a remporté le titre. Le chien a ensuite remporté le «Best in Show» les deux années suivantes, ce qui en fait le seul triple vainqueur du «Best in Show» de l'histoire de Westminster. Depuis lors, six chiens ont remporté deux titres de "Best in Show": trois fox terriers, un cocker spaniel, un springer spaniel anglais et un pinscher Doberman.

Le club a affiné ses règles au fil des ans, répondant à la fois à une popularité croissante et à des jugements controversés. Par exemple, jusqu'aux années 1920, deux juges ont choisi le gagnant du "Best in Show". Mais un an, la décision était dans l'impasse - un juge voulait qu'un bull-terrier gagne, l'autre était catégorique: un Pékinois méritait le titre ultime.

Après quelques minutes de discussions infructueuses, l'arbitre a pris la décision finale - le bull terrier. Finalement, le club a décidé qu'un seul juge devrait choisir "Best in Show". Soit dit en passant, les terriers ont eu un succès remarquable dans le spectacle - un terrier a remporté le premier prix 42 fois.

En 1992, l'exposition était limitée aux chiens qui ont obtenu leur record de champion du titre de l'American Kennel Club, le plus important registre de chiens du pays. Aujourd'hui, plus de 2500 chiens, représentant 170 races, participent à l'exposition.